Avec le Cœur et la Raison – liste de M. Francis HILLMEYER

Une liste de cœur et de raison…

Pour démarrer,

en ce qui me concerne, je suis sur cette liste de mon propre chef. Et c’est un élément important à mon sens :
→ Je ne suis pas tombé dans la marmite « politique » quand j’étais petit, poussé par une quelconque force inexpliquée, parents, amis, télévision, menteurs notoires et autres commerciaux-politico-vendeurs de rêves. Je ne manque pas non plus « d’ambition professionnelle » ou encore « d’opportunités professionnels ». Je ne suis pas non plus en manque de « diplômes »…

→ Et je n’ai pas non plus été amadoué car l’on avait « besoin de moi » pour remplir de noms, à un moment donné, une liste de personnages sans cohérence, sans cohésion, sans logique de pensée, sans bon sens.

C’est à dire que j’ai décidé, par moi même, d’intégrer cette équipe, sans sollicitation aucune.
Je suis ici pour participer au développement de notre commune avec force, convictions et cohérence, je suis ici parce que j’avais besoin de partager mes compétences, mes passions, mes convictions… avec des personnes de valeur, d’expérience et de confiance.

L’honnêteté et la loyauté étant pour moi des valeurs indispensables à la réalisation de nos objectifs personnels et également professionnels, je ne pouvais que m’engager auprès de la liste qui a su faire évoluer Pfastatt au fil des années, malgré des contextes difficiles, que ce soit d’aspect socio-économique (fermeture de DMC avec la reconversion du quartier, arrêt de l’exploitation de la ferme communale, effondrement des caves à champagne, baisse des dotations de l’état, …), environnemental (virage écologique, bio, énergies renouvelables, …), santé (et la baisse des structures et des ressources alloués au niveau national), sécuritaire (complexité lié à l’éducation et à la pertes des valeurs de base), l’éducation (la clé de la réussite d’un pays à moyen terme…), etc.

● Mon premier objectif,

c’est de continuer de faire évoluer notre commune, avec intelligence et pragmatisme: il ne faut pas que ce soit fait n’importe comment, il faut impérativement éviter les erreurs de débutant.
[hors sujet mais… Il ne faut pas chercher loin pour constater l’impact catastrophique d’une équipe débutante à des positions stratégiques et décisionnaires… merci les présidentielles!].
Je connais très bien le monde privé, les projets industriels, la mise en place d’usines et de moyens de production, les clients, la qualité versus les coûts, la formation et l’information, la communication interne et externe intergénérationnelle et interculturelle, l’automatisme, les nouvelles technologies… et j’en passe.

► Dans mon monde, l’entreprise, le nerf de la guerre, le sujet principal, est la gestion du budget et donc, la gestion des ressources.

● Mon deuxième combat,

c’est l’équilibre perpétuel, parfait, entre les fantasmes, la volonté de faire, les rêves et la réalité des situations, des compétences (disponibles) et surtout le réel besoin (de chacun). Ou pas. Vous savez bien que chacun a un avis différent, que chacun voit midi à sa porte, et que le monde est aujourd’hui très individualiste. Il faut composer avec, s’adapter, faire participer mais pas trop, du moins, pas toujours les mêmes et bien souvent accepter les critiques à chaque décision.

► Aucun projet ne tient la route sur la base de désirs personnels et s’il n’a pas été correctement préparé / pensé / débattu.

Voila pourquoi je soutiens cette équipe, le caractère équilibré, dynamique mais prudent et surtout son coté humain.

● Ma troisième aspiration,

c’est l’intelligence collective. Si je suis ici aujourd’hui c’est pour une bonne raison: l’équipe du maire actuel est FIABLE et a de l’EXPÉRIENCE.
Elle a de l’intelligence collective et est ouverte aux jeunes dynamiques (la preuve), aux améliorations, aux nouvelles idées, aux nouvelles technologies. Elle n’attend que ça, des impulsions!

J’ai rencontré une (belle) équipe, des personnes de tous horizons, de tous âges et passionnés, engagés pour l’avenir de leur commune sur tous les points qu’on peut imaginer: l’associatif en première position. Mais bien entendu les discussions passent de l’environnement à la sécurité, de la santé à l’éducation, etc.

Je ne suis pas intégré à cette équipe depuis longtemps, mais j’aperçois déjà des initiatives collectives autour de thèmes majeurs : l’aide et le soutien collectif, la réduction des déchets/pollution, l’écoute et la résolution de problème en groupes de travail…

► A mon sens la commune est menée avec sagesse et cohérence et cela doit continuer. L’expérience est réelle et approuvée depuis des années.

● En conclusion,

bien entendu, la TEAM communale pourrait faire plus à Pfastatt sur n’importe quel aspect, sur tous les sujets qui vous tiennent à cœur, à chacun de vous, personnellement…

Mais j’ai vite compris que la principale entrée d’argent de notre commune, c’est nos impôts. Donc, en résumé, nous finançons les projets qui nous tiennent à cœur. VOUS, nous, finançons donc aussi les éventuelles folies du futur maire et de son équipe.
Nous avons tous des rêves, des envies et des fantasmes, mais est-ce que nous tous avons vraiment envie de payer ceux des autres??

► Avec nous, il n’y a pas de promesse en l’air. Je tiens à souligner le caractère équilibré, dynamique mais prudent et surtout humain de la gestion de cette commune, qui n’est pas une commune facile contrairement à d’autres voisins qui ont de belles zones commerciales, artisanales ou de belles zones industrielles.

Je terminerais par une de mes convictions : l’expérience est une des composantes du talent et il est important de s’en servir, de la conserver et de la transmettre.